Suona Italiano

Depuis la rentrée se déroule la première édition de "Suona Italiano", un projet de promotion et diffusion de la musique italienne dans l'Hexagone. Une coopération culturelle soutenue par Enel France.

#Dans tout l'Hexagone, est en cours la première édition du festival "Suona Italiano" organisé en collaboration avec l'Ambassade de France en Italie et la Fondation "Musica per Roma", grâce au soutien d'Enel France, pour faire connaître les sonorités italiennes classiques et contemporaines au-delà des Alpes. Le festival, qui prend appui sur le succès remarquable du festival "Suona Francese" en Italie, s'inscrit dans le sillage d'une coopération culturelle de qualité entre les deux pays.
Enel France, depuis toujours engagée à promouvoir la culture italienne, est fière de soutenir cette première édition de "Suona Italiano", la plus importante manifestation de musique du "Belpaese" jamais réalisée dans l'Hexagone, en confirmant sa collaboration avec les principales institutions italiennes. Le festival, qui s'inscrit dans le cadre d'un programme triennal, « permettra au public français, tout au long de l'automne 2011, - comme l'a expliqué Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture et de la Communication - d'entendre la création musicale italienne dans toute sa richesse, des musiques actuelles au jazz, de la tradition baroque au répertoire romantique. Conçu comme un terrain d'échanges entre les conservatoires des deux pays, destiné à renforcer les liens entre étudiants et enseignants, "Suona Italiano" est la reconnaissance de plusieurs exigences fortes à l'heure de l'Europe de la Culture. »

Musique : langage universel

Plus de 25 conservatoires de musique du nord au sud de l'Italie participent au festival. Une façon, parmi les nombreux événements, de célébrer, même à travers la musique, les 150 ans de l'Unité italienne, en rappelant les liens historiques entre les deux pays.
« Les liens profonds nourris par des échanges culturels et artistiques qui, au cours du temps, ont uni l'Italie et la France se voient offrir cette année une nouvelle opportunité : la première édition en France de "Suona Italiano"», a déclaré Giancarlo Galan, ministre italien de la Culture. Des rapports tissés grâce aussi au langage universel de la musique, dans toute sa diversité et sa pluralité d'expression, comme le confirme Jean-Marc de La Sablière, ambassadeur de France en Italie :
« Lorsqu'un projet devient une opération de collaboration bilatérale cela signifie que nous avons réussi notre pari et que nous avons su tisser des liens de confiance avec nos partenaires. »

Un amour très solide

« La culture italienne a toujours été très présente dans ce pays, aimée et appréciée pour tout ce qu'elle a su exprimer au cours des siècles ; et parmi les différents arts, la musique occupe une place de tout premier plan », a commenté Giovanni Caracciolo, ambassadeur d'Italie en France, en ajoutant, « la musique italienne est donc, d'ores et déjà, bien connue et aimée : c'est un amour ancien et solide. »
Dans le cadre de la manifestation seront organisées à l'Istituto Italiano di Cultura de Paris plusieurs journées de rencontre et de débat sur quelques-unes des questions les plus actuelles du panorama musical contemporain. Une succession de tables rondes et de concerts offrira l'occasion, entre débat et musique, alternant la confrontation théorique, l'expérience professionnelle et des concerts thématiques, de développer au cours de ces rendez-vous parisiennes différents sujets, en particulier : la problématique du droit d'auteur et sa protection, la didactique de la nouvelle musique électronique et contemporaine et la didactique du jazz.

Guide pour les consommateurs d'électricité