Mobilité électrique


Le Groupe EnelEnel est fortement engagée dans la promotion du véhicule électrique, certaine que la mobilité durable représente un allié dans la lutte contre la pollution et pour la réduction d'émission de CO2.
Aujourd'hui les transports représentent 27% de la consommation mondiale d'énergie et 61% de la consommation de pétrole à l'échelle de la planète. Ils restent au niveau mondial l'une des principales causes de la pollution atmosphérique et sont responsables de 23% des émissions de CO2.
Enel s'implique activement au titre de leader sur le marché national italien et participe aux principaux comités et projets européens de standardisation et de développement technologique, dans le secteur de la mobilité électrique.
Elle développe également sa propre infrastructure de stations de recharge « intelligentes » utilisant la technologie des compteurs numériques, secteur dans lequel elle est le leader mondial avec plus de 32 millions de « compteurs intelligents » installés en Italie.

Protocole d'accord avec Renault-Nissan

Enel, Endesa et l'alliance Renault-Nissan ont signé, le 8 avril 2010, un protocole d'accord visant à développer la mobilité électrique dans différentes régions du monde. Cet accord prévoit:

  • L'étude de l'adaptation technique (interface électrique, sécurité et protocole de communication) des véhicules électriques de Renault et Nissan à l'infrastructure de recharge d'Enel.
  • L'étude du développement des offres de produits et de services intégrés pour les clients des véhicules électriques.
  • L'analyse des différentes technologies de recharge et des services associés à l'infrastructure de recharge.
  • L'étude du cycle de vie complet d'une batterie, notamment la possibilité de l'utiliser, dans la seconde partie de son cycle de vie, pour le stockage de l'énergie produite par des sources renouvelables.
  • L'évaluation conjointe du développement de projets pilote dans des régions restant à déterminer en Italie, en Espagne et en Amérique latine.

La mobilité électrique dispose d'un potentiel considérable d'amélioration environnementale dans le transport urbain. Le remplacement d'un véhicule classique par un véhicule électrique permet non seulement de réduire considérablement le niveau sonore et la pollution atmosphérique locale, mais aussi de diminuer les émissions de CO2 de plus de 45% grâce aux performances actuelles du parc électrique italien. Si l'on utilisait l'énergie produite uniquement à partir de sources renouvelables et nucléaires, les émissions seraient pratiquement réduites à néant.

E-Mobility Italy

Baptisé E-Mobility Italy, c'est l'un des plus grands projets mondiaux pour la mobilité électrique lancé par Smart - la marque la plus jeune et innovatrice du groupe Daimler - et Enel. Ce projet pilote est à l'essai dans trois villes italiennes : Rome, Pise et Milan. Daimler fournira plus de 100 voitures alimentées exclusivement en courant électrique aux clients sélectionnés et se chargera de leur entretien. Enel en revanche sera responsable du développement, de la création et du fonctionnement de l'infrastructure avec plus de 400 points de recharge « intelligents » étudiés pour rendre le service sûr, efficace et avantageux.
Les 100 clients, entreprises et privés, ont été sélectionnés parmi des candidatures spontanées, recueillies sur la toile. L'infrastructure de recharge « intelligente » Enel permettra la recharge du véhicule aussi bien en garage privé que public, et l'innovateur système de télégestion du réseau, réalisé par Enel, permettra aux automobilistes participant au projet E-Mobility Italy de connaître la position des points de recharge libres.

Guide pour les consommateurs d'électricité